Markov resigne pour trois ans

Markov devra éviter les blessures pour justifier ce juteux contrat (CHC)

C’est fait. Après de longs mois d’incertitude, Pierre Gauthier a fini par obtenir l’accord d’Andrei Markov pour prolonger de trois saisons son contrat, au même tarif que lors du précédent deal (5,75 M$). Markov, 32 ans, a été repêché par le Canadien au 6e tour de la draft 1998 (162e au total). Il compte dix saisons avec le grand club. Son retour est une bonne nouvelle pour le Canadien, qui pourra compter pendant encore un moment sur un joueur digne, dans ses meilleurs moments, de figurer parmi les dix meilleurs défenseurs de la ligue. S’il retrouve son niveau, le contrat de Markov est presque une bonne affaire avec l’augmentation du salary cap. Avec Subban, le Canadien compte une première paire d’arrières de tout premier plan. Le retour de Markov devrait contribuer à rendre des couleurs au power play du Canadien, tout en solidifiant sa défensive. On emploie le conditionnel, car le défenseur russe reste sur deux saisons noires au niveau des blessures, avec deux déchirures du ligament croisé du genou, et un tendon d’achille coupé par le patin de Carey Price. Toute la question est de savoir s’il sera capable d’éviter pareils pépins, et de retrouver son niveau. On ne peut qu’espérer que Gauthier a pris les assurances sur ces questions, car le CH investit beaucoup d’argent sur ce contrat.