Un repêchage très offensif pour le Canadien

De gauche à droite et de haut en bas: Sebastian Collberg (Frölunda Indians), Dalton Thrower (Saskatoon Blades), Tim Bozon (Kamloops Blazers), Alex Galchenyuk (Sarnia Sting), Brady Vail (Windsor Spitfires), Charles Hudon (Saguénéens de Chicoutimi) et Erik Nyström (MoDo hockey), les choix du Canadien.

Le Canadien a bouclé son repêchage avec une orientation très offensive. Dalton Thrower, repêché au 51e rang, est le seul défenseur parmi une horde d’attaquant. Montréal avait commencé hier avec Alex Galchenyuk, un centre offensif qui évoluait avec le Sting de Sarnia. Un des plus beaux talents de ce repêchage, un joueur qui a beaucoup de caractère et qui pourrait devenir le centre de premier trio de gros gabarit que Montréal attend depuis une éternité. Avec « Gally », la principale interrogation tient à sa blessure au genou, qui lui a fait rater l’essentiel de la saison. Marc Bergevin, le DG montréalais, a insisté sur le fait que Galchenyuk était le joueur que la franchise avait ciblé. En début de deuxième ronde, le Canadien a choisi Sebastian Collberg, un ailier suédois très talentueux, qui a connu une saison délicate avec Frölunda, où il a peu joué, et été incapable de produire. Mais il a connu un bon championnat du monde junior, et pour la plupart des publications, il était considéré comme un choix de première ronde. Troisième choix montréalais, au 51e rang, Dalton Thrower est lui un défenseur défensif typique de la WHL, puissant, rugueux, et qui n’hésite pas à jeter les gants. Il s’en était d’ailleurs pris au redouté Tom Wilson lors du match des espoirs de la CHL, s’en tirant honorablement. Attendu en deuxième ronde, le Français Timothée Bozon a lui glissé en début de troisième, où Montréal l’a repêché avec le 64e choix. C’est un attaquant talentueux, qui a connu beaucoup de succès cette année à Kamloops, et dont tout le monde s’accorde à dire qu’il a beaucoup de potentiel. Au quatrième rang, Trevor Timmins a fait le choix de l’Américain de Windsor, Brady Vail. Un attaquant qui a énormément progressé sur le plan offensif cette année, avec une éthique de travail intéressante. Puis, c’est Charles Hudon qui a été repêché. Le petit attaquant de Chicoutimi est le seul Québécois repêché par le CH. C’est un joueur talentueux, mais pour qui le gabarit pourrait être un obstacle, d’autant qu’il n’est pas particulièrement rapide. Enfin, au sixième tour, Montréal a choisi l’attaquant suédois de MoDo, Erik Nyström, très méconnu. Au bout du compte, le Canadien a tout de même récupéré 5 joueurs qui faisaient partie de notre top 60, et de celui de Bob McKenzie, de TSN.