Vegas, un petit nouveau qui chamboule la ligue

Vegas, un petit nouveau qui chamboule la ligue

George McPhee, le DG des Golden Knights,

 

Il y a un peu plus d’un an, le 23 juin 2016, Las Vegas se voyait officiellement accorder une franchise NHL. Une première dans la capitale du jeu, jusqu’ici soigneusement évitée par les ligues majeures nord-américaines. Pour cela, le milliardaire Bill Foley a dû s’acquitter d’un chèque rondelet de 500 millions de dollars, que les équipes actuelles se partagent, récupérant donc 16,7 millions de dollars chacune.

Depuis, le propriétaire de la toute nouvelle entité a trouvé un nom à son équipe, les Golden Knights, un DG, George McPhee, ancien des Capitals, et un entraîneur, Gérard Gallant, bizarrement remercié en course de saison par les Panthers à qui il avait pourtant permis de retrouver une crédibilité qui fuyait la franchise depuis des décennies.

McPhee pourra, mercredi soir, repêcher un joueur dans chacune des équipes de la ligue, quatorze attaquants au minimum, neuf défenseurs et trois gardiens. Mais chaque équipe a évidemment pu protéger un certain nombre de joueurs : soit sept attaquants, trois défenseurs et un gardiens, soit huit patineurs sans distinction de poste et un gardien. Sachant que les joueurs disposant d’une clause de non mouvement devaient être protégés.

La liste des joueurs non  protégés, publiée dimanche, réserve quelques noms intéressants. Les voici, équipe par équipe.

 


Anaheim Ducks : Débordant de talent en défense, Bob Murray ne peut protéger le talentueux Finlandais Sami Vatanen et le jeune Josh Manson. 

Arizona Coyotes : Après avoir échangé son gardien numéro 1 samedi, John Chayka choisit de protéger Chad Johnson, obtenu dans l’échange de Mike Smith, et donc d’exposer Louis Domingue. Pour le reste, et ce n’est pas une grosse surprise vue le manque de profondeur du roster des Yotes, peu de noms saillants à part celui du déclinant défenseur Zbynek Michalek.

Boston Bruins : Matt Beleskey, que beaucoup considèrent comme une erreur de casting de Don Sweeney, est exposé, tout comme l’irrégulier Jimmy Hayes, les défenseur Adam McQuaid et Colin Miller et le gardien Malcolm Subban.

Buffalo Sabres : On retiendra principalement que le nouveau DG Jason Botterill a laissé exposer un quatuor de défenseur vieillissants ou décevants, Zack Bogosian, Josh Gorges, Dmitri Kulikov et Cody Franson. Acquis des Canadiens samedi, Nathan Beaulieu est, lui, protégé.

Calgary Flames : Côté Brad Treliving, peu de surprises. On citera principalement Lance Bouma, Troy Brouwer et son lourd contrat, et le messie attendu de l’été dernier, Brian Elliott.

Carolina Hurricanes : Peu de patineurs intéressants dans la liste de Ron Francis à part le vétéran Lee Stempniak. Mais trois gardiens, Cam Ward, Eddie Lack et Michael Leighton. Signe que les hommes masqués n’ont convaincu personne en Caroline du Nord, et que la voie est libre pour le nouveau venu, Scott Darling.

Chicago Blackhawks : Deux noms à retenir dans la liste de Stan Bowman, l’attaquant suédois Marcus Kruger et le défenseur Trevor Van Riemsdyk. Si l’on en croit la rumeur, les deux pourraient filer à Vegas, dans le cadre d’un deal conclu en amont.

Colorado Avalanche : Vue la saison horrible de la franchise de Denver, ce sont surtout des joueurs décevants comme Joe Colborne ou Mikhail Grigorenko. Mais le lourd contrat de Carl Soderberg est disponible, comme l’est le gardien Calvin Pickard.

Columbus Blue Jackets : Jarmo Kekkalainen serait en discussion avec McPhee pour limiter les dégâts. Ce sera nécessaire, car le jeune gardien Joonas Korpisalo, les attaquants Matt Calvert et Josh Anderson ou le défenseur Jack Johnson ne seraient pas des pertes indolores pour les Jackets.

Dallas Stars : Jim Nill a laissé du monde sur sa liste : les défenseurs Dan Hamhuis, Patrik Nemeth et Jamie Oleksiak, son duo de gardien finlandais Antti Niemi et Kari Lehtonen. Mais le nom qui intéressera probablement le plus McPhee est le centre Cody Eakin.

Detroit Red Wings : Une des listes les plus denses, avec les attaquants Darren Helm et Riley Sheahan, les défenseurs vétérans Jonathan Ericsson, Niklas Kronwall et le jeune Québécois Xavier Ouellet, qui a bien progressé cette année. Enfin, Ken Holland a choisi de prendre le risque de perdre Petr Mrazek, décevant cette année.

Edmonton Oilers : Peter Chiarelli n’a que peu d’éléments sur sa liste qu’il devrait regretter. Citons quand même le jeune centre Tyler Pitlick, qui a connu de bons moments cette saison. Benoît Pouliot et son horrible contrat sont aussi disponibles…

Florida Panthers : Plusieurs joueurs intéressants sur la liste des Floridiens qui pourraient perdre un joueur de valeur: les attaquants Reilly Smith et Jonathan Marchessault, le défenseur Jason Demers et le gardien Roberto Luongo. L’emblématique goalie des Cats s’est en effet vu préférer James Reimer, plus jeune.

Los Angeles Kings : Dans la liste du nouveau DG angelino, Rob Blake,  deux noms se distinguent, Marian Gaborik et Dustin Brown, deux vétérans aux lourds contrats dont le départ ferait beaucoup de bien à la masse salariale des Kings… On citera tout de même aussi deux autres attaquants, Trevor Lewis et Teddy Purcell.

Minnesota Wild : Chuck Fletcher a lui aussi laissé du beau monde non protégé, en particulier ses deux défenseurs Marco Scandella et Matt Dumba – sans doute une belle cible pour les Golden Knights, à qui il a préféré le Suédois Jonas Brodin. En attaque, Mc Phee pourrait aussi s’intéresser à Eric Staal ou Erik Haula.

Canadiens de Montréal : Pour Marc Bergevin, la décision n’a pas été simple et l’expansion l’a contraint à échanger Nathan Beaulieu pour ne pas le perdre pour rien. Seront disponibles les gros contrats d’Alexei Emelin et de Tomas Plekanec, le défenseur Brandon Davidson, et les jeunes Jacob De la Rose et Charles Hudon.

Nashville Predators : Les finalistes de la dernières coupe Stanley avaient des choix déchirants à faire. David Poile a privilégié Calle Jarnkrok et exposé le dangereux James Neal, sans doute l’un des meilleurs attaquants disponibles pour Vegas. Pontus Aberg, Craig Smith et Colin Wilson sont aussi disponibles, car les Preds voulaient protéger leurs quatre meilleurs arrières.

New Jersey Devils : Ray Shero, qui s’intéresse sans doute plus à la draft, où les Devils parleront en premier, qu’au repêchage d’expansion, n’a que peu de joueurs intéressants pour les Golden Knights. On citera quand même le rugueux ailier canadien Devante Smith-Pelly, et surtout le fragile et coûteux sniper Mike Cammalleri.

New York Islanders: Garth Snow a choisi de protéger cinq défenseurs, ce qui laisse plusieurs attaquants intéressants vulnérables. Les bottom sixers Cal Clutterbuck et Jason Chimera, mais surtout Josh Bailey, Ryan Strome, et surtout Brock Nelson, 66 buts à ses trois dernières saisons… Le DG devrait échanger un choix de première ronde pour sauver l’un d’entre eux.

New York Rangers : Pour Jim Gorton, la tâche n’était pas aisée, avec beaucoup de joueurs intéressants qu’il ne pouvait protéger. Il a choisi d’exposer les attaquants Oscar Lindberg, Jesper Fast et Michael Grabner et le défenseur Brandon Smith. Mais Vegas pourrait bien choisir le gardien finlandais Antti Raanta, très solide cette année au relais de Lundqvist.

Ottawa Senators : Finalistes surprise de la conférence Est, les Sens de Pierre Dorion pourraient perdre un bon défenseur, que ce soit le jeune Fredrik Claesson ou le vétéran Marc Methot, car Dion Phaneuf n’a pas souhaité lever sa clause de non mouvement. Bobby Ryan est lui aussi disponible, mais son lourd contrat devrait être un frein.

Philadelphia Flyers :  Ron Hextall a fait le choix d’exposer ses deux gardiens partants de la saison dernière, Steve Mason et Michael Neuvirth pour protéger le jeune Anthony Stolarz. Seront également disponible, le Tricolore Pierre-Edouard Bellemare, l’ancien Montréalais Dale Weise, et le défenseur Andrew MacDonald et son horrible contrat.

Pittsburgh Penguins : Jim Rutherford a choisi de ne pas protéger le gardien Marc-André Fleury, pour conserver le prometteur Matt Murray. Trois attaquants importants de l’alignements des Penguins, Nick Bonino, Bryan Rust (tous deux en fin de contrat) et Chris Kunitz seront aussi laissés sans protection, comme les arrières Trevor Daley ou Derrick Pouliot.

San Jose Sharks : Pour Doug Wilson, cette draft d’expansion est problématique. Elle l’a contraint à échanger Mirco Mueller samedi, et de laisser exposés deux défenseurs importants, Brenden Dillon et Paul Martin, alors que le Danois Mikkel Boedker, décevant l’a dernier, sera également disponible.

St. Louis Blues : Equipe qui dispose de beaucoup de profondeur, St. Louis devait immanquablement laisser apparaître quelques noms intéressants. Citons les attaquants Jori Lehtera, David Perron et Dimitrij Jaskin, le défenseur Carl Gunnarsson et le gardien remplaçant Carter Hutton.

Tampa Bay Lightning :  Pas de joueur majeur dans la liste de Steve Yzerman, qui laisse simplement le vieillissant Jason Garrison, le jeune Jake Dotchin disponibles en défense, et des joueurs de soutien en attaque, même si JT Brown est mieux qu’un role player, et que Yani Gourde a montré de bonnes choses au printemps.

Toronto Maple Leafs : Décisions plutôt simples aussi pour Lou Lamoriello, dont l’équipe est très jeune et donc en bonne partie exempte. Tout juste soulignera-t-on la présence de Martin Marincin. Pour le reste, essentiellement des joueurs de soutien et des contrats repoussoirs, comme celui de Joffrey Lupul.

Vancouver Canucks : Peu d’éléments intéressants dans la liste de Jim Benning. Le principal nom est celui de Ryan Miller, mais il est en fin de contrat. Pour Vegas, le joueur le plus attractif est sans doute le défenseur suisse Luca Sbisa, mais pas de quoi sauter au plafond.

Washington Capitals : Une des listes les plus attractives, mais attention, tant TJ Oshie que Kevin Shattenkirk, Justin Williams et Karl Alzner sont en fin de contrat. McPhee pourrait donc opter pour le solide, mais coûteux défenseur Brooks Orpik, à moins qu’il ne choisisse le très utile centre de quatrième trio Jay Beagle.

Winnipeg Jets : Tobias Enström a fait une fleur aux Jets en levant sa clause de non mouvement. Son nom est certainement le plus attractif dans la liste de Kevin Cheveldayoff avec celui du défenseur Mark Stuart, de l’attaquant Marko Dano, et celui du gardien Michael Hutchinson. Pas sûr que le contrat d’Ondrej Pavelec attire grand-monde, par contre.


Maintenant que cette liste est connue, c’est un grand jeu de poker menteur qui s’engage avec George McPhee dans le rôle principal. De nombreux DG semblent prêts à lui offrir des choix ou des espoirs pour éviter qu’il ne repêche certains éléments. On peut également s’attendre à quelques échanges à deux bandes, avec un joueur repêché par Vegas sur demande d’une autre équipe, puis recalculé vers cette équipe. Réponse dans la nuit de mercredi à jeudi.